Est-ce que l’arthrose peut être guérie par une chirurgie?

On peut faire appel à une opération chirurgicale essentiellement dans trois circonstances :

  • La première est indiquée pour  un patient non arthrosique ayant une déformation connue comme pouvant être à l'origine d'une arthrose. L'exemple le plus connu est celui de la luxation congénitale de hanche. Ici la question est de connaître la force de la relation entre la malformation et la survenue ultérieure de l'arthrose. Au genou, l'intervention chirurgicale pour un réalignement des membres inférieurs (si les genoux sont trop déformés en X [valgus[ ou en arc de cowboy [varus]) n'est pas envisageable si ce mauvais alignement n’est pas douloureux. Dans de très rares cas où la mobilisation de la rotule est problématique (dislocation répétée par exemple), une intervention chirurgicale préventive pourra être envisagée afin d'essayer de prévenir l'apparition précoce d'arthrose à ce compartiment.
  • La deuxième est envisagée chez un patient arthrosique en début de maladie ayant par ailleurs une déformation des membres inférieurs. Ici, l'existence de symptômes (douleur) associés à des signes radiologiques même minimes est un argument en faveur d'une chirurgie. Les deux exemples classiques au genou sont :
    • le réalignement des os de la jambe (ostéotomie) en cas d'arthrose du genou débutante;
    • le recentrage de la rotule en cas d'arthrose débutante entre la rotule et le fémur.
  • La troisième circonstance (et la plus fréquente) est le recours à la chirurgie quand le traitement médical n'est plus efficace et que l'arthrose est très évoluée et limitante pour le patient. Le remplacement de l'articulation du genou par l'implantation d'une prothèse articulaire (arthroplastie) est alors effectué. Dans de très rares cas spécifiques, le chirurgien peut être amené à bloquer l'articulation en faisant fusionner les os (on appelle cette intervention arthrodèse).

Dans tous les cas, l’arthrose ne peut être guérie par une chirurgie, mais bien ralentie.

Partagez cette information sur vos médias sociaux

Vous désirez en connaître davantage ou vous inscrire au programme Mon Arthrose, je m'en occupe ?